Poursuivre la réflexion sur la liberté en Afrique
​Des résultats extraordinaires en termes de taux de scolarisation et d’accès à la santé furent enregistrés. Nos jeunes nations indépendantes allaient à la rencontre de ce qu’elles considéraient être la modernité. Cette euphorie se voient très bien dans les oeuvres d’un artiste tel que Malik Sidibé.


L’Afrique cherchait la liberté, elle a trouvé le libéralisme
 
Plus de soixante ans après, que reste-t-il de cette marche vers la liberté ? Il suffit de parcourir les rues d’Abidjan, Lagos ou Kinshasa, pour voir proliférer la pauvreté, le commerce informel, la pollution atmosphérique et sonore, la prostitution et l’insécurité sous toutes ses formes. Autant de fléaux qui détériorent le lien social dans nos pays depuis plusieurs décennies. Certaines de nos traditions reculent certes, mais l’avancée vers l'épanouissement ne s’opère pas pour autant.  Cela démontre pour le moins que la liberté que nous voulions ne ressemble en rien à celle que nous avons obtenue.
 
Nous étions censés choisir notre mode de vie et nos priorités, choisir notre destin et le bâtir, marcher tous ensemble vers la prospérité et le bonheur. Alors pourquoi observe-t-on partout les excès d’une liberté qui mène surtout à l’autodestruction progressive de nos sociétés et de nos valeurs ?

N’avons-nous pas échangé nos traditions africaines contre une « religion » bien plus destructrice encore : le libéralisme ? 

Luc Bassong.

Opinion -  De l’Afrique traditionnelle à l’Afrique libérale ?   

​​Luc Bassong - Londres  



L'Autobiographie du père de la nation Arc-en-Ciel

Un texte majeur et incontournable sur la quete de la liberté ultime. A lire et à relire.
Le poids des traditions en Afrique un frein à la liberté individuelle ?

Le poids des traditions demeure une réalité incontournable en Afrique. Elles façonnent notre esprit et notre culture ; comme elles structurent notre quotidien. On enregistre toutefois un recul spectaculaire du respect des traditions, notamment dans les villes. Les raisons en sont bien connues : le colonialisme, l’influence des religions monothéistes, l’alphabétisation de masse, la mondialisation, pour citer les plus évidentes.

​Souvenons-nous, au sortir de la période des Indépendances (1960-1965), nos pays avaient engagé une marche volontaire et enthousiaste vers la liberté. 
 

Un tube des années 80 sur la liberté